Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

Les remèdes d’antan – l’Ail [ suite ] : Un peu d’histoire

L’Ail, une culture très ancienne

Origine de l'ail

L'origine de l'ail reste assez floue, car nombreux sont les pays qui s'attribuent la paternité de ce liliacé. Il semblerait que ce soit les plaines à l'Est de la mer Caspienne qui aient servi de berceau à l'ail, pour ensuite être diffusé à l'ensemble de l'Europe et de l'Asie.

Son palmarès historique montre d’ailleurs que l’ail est originaire d’Asie (où il est toujours utilisé à hautes doses, notamment en chine), a tenu, à toutes les époques et dans la plupart des pays, une place importante tant en thérapeutique qu’en religion.

L’ail a été adopté dans tous les pays du monde. Grâce à ses propriétés thérapeutiques, ils l’ont intégré à leur médecine folklorique traditionnelle. Les remèdes qui suivent n’ont pas l’approbation des docteurs, mais ils ont survécu à l’épreuve du temps. Ceux qui croyaient au pouvoir guérissant de l’ail ont transmis leurs connaissances de génération en génération. De nombreux pays ont des traditions similaires ce qui prouve que l’ail a été accepté à l’échelle internationale en tant que guérisseur de maladies. Sa réputation a souvent franchi les frontières et embrasse différentes cultures.

Autour du Monde

    Les Égyptiens en faisaient une ration journalière aux ouvriers qui construisent la Grande Pyramide pour leur donner des forces et les protéger des épidémies.

    Les Grecs, qui l’appelle « rose puante », en font une grosse consommation, surtout les Athèniens. Ils l’utilisent par précaution pour se prévenir contre la plupart des maladies.

    Les Romains, le peuple, les soldats, les moissonneurs se nourrissent d’ail, toujours parc qu’il est tenu pour un puissant tonique. Les membres de la classe dirigeante encourageaient ouvriers, athlètes et soldats à le manger, mais ne voulaient pas son odeur sur eux-mêmes. On donnait de l’ail à manger aux journaliers pour leur permettre de travailler plus dure. Les Athlètes mangeaient de l’ail pour avoir plus de force et d’endurance.

    En France, Charlemagne en recommande la culture dans ses Capitulaires; les moines du Moyen âge le font pousser en abondance dans les jardins de leurs couvent. Les ouvriers français hachent une gousse d’ail et l’ajoutent à une tasse d’eau pour soulager le stress et la tension nerveuse ainsi que pour favoriser une bonne santé. Les fêtes de l’ail sont perpétuées dans le sud-est de la France. Du 24 Juin (date de la Saint-Jean, célébrée par les fameux feux) jusqu’au 24 août (date de la Saint-Barthélémy), des convois d’aulx parfois très impressionnants convergeaient vers le centre des villes et des villages du Midi, donnant lieu à des réjouissances. Si l’aspect bucolique de ces manifestations s’est quelque peu tari désormais, les marchés provençaux n’en font pas moins grand étalage des nouveaux aulx…pour le plus grand plaisir de l’oeil.

    En Europe, cela fait des siècles qu’on utilise des sirops contre la toux, basés sur les pouvoirs curatifs de l’ail. Partout en Europe, pendant la première guerre mondiale, on utilisait l’ail pour traiter le typhus et la dysenterie. Il était aussi commun dans les hôpitaux où il servait d’antiseptique pour empêcher que la gangrène et la septicémie ne s’installent dans les blessures subies pendant le combat. L’ail a été utilisé selon des centaines de manières différentes pour guérir et soulager.

    En Angleterre ainsi qu’en France, l’ail était utilisé en de si nombreuses manières pour guérir, qu’il fut surnommé l’antidote du pauvre.

    En Russie, des recherches scientifiques ont été faites parmi les plus intenses sur les bienfaits de l’ail en tant que médicament. Son emploi est si courant, que l’ail est souvent surnommé la « Pénicilline Russe ». Dans les campagnes, où les médicaments modernes sont parfois difficiles à obtenir, l’ail est souvent utilisé pour des maladies que d’autres cultures souhaiteraient traiter à l’aide de la pénicilline.

    Au Japon, des chercheurs médicaux ont récemment trouvé que l’ail peut agir contre le virus responsable de la grippe.

Prochain article :
Des recherches sont effectuées partout dans le monde

Les remèdes d'antan - l'Ail [ suite ] : Des recherches sont effectuées partout dans le monde
Les remèdes d'antan - l'Ail [ suite ] : Comment il fonctionne ?

Articles les plus consultés

Organiser votre voyage
Images aléatoires du site
01_Cavalier.jpg
02_DanseAlepee.jpg
03_DanseFolklore.jpg
04_DanseusesSud.jpg
05_GroupeFolklore.jpg
06_Tambourins.jpg
07_UneDanseuse.jpg
Alger - Bab-Azoun
Alger - Bd de la république
Alger - Boulevard de la République
Alger - la grande mosquée
Alger - Place de la République