Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace
Cultures et Traditions perdus
Recherche

bannieres

Le méchoui algérien: un mouton rôti sur les braises d’un feu de bois

Le méchoui vient du mot arabe maghrébin « ch’wa »
qui signifie rôtir

Le méchoui est une spécialité algérienne originaire des hauts plateaux, du Moyen Atlas et de l’Atlas saharien. Les nomades qui y transhument, en plus de leur troupeau principal – souvent évalué à plusieurs milliers de moutons – élèvent un petit nombre d’agneaux mâles spécifiquement pour le méchoui, les nourrissant de « chih », une espèce d’armoise sauvage qui donne à l’agneau un parfum très délicat.

Read More about “Le méchoui algérien: un mouton rôti sur les braises d’un feu de bois”

Le photographe d’autrefois

Il était une fois, le photographe ambulant

le photographe

Les photographes ambulants ! Ils ne sont plus là, ces icônes culturelles citadines ! En silence, ils se sont retirés de la cité, sans deuil ! Jadis, ils étaient l’ombre des villes et l’arc des places publiques. Les fixateurs du beau temps ! Les dessinateurs de grands sourires. Les témoins des amours et des amoureux fuyant l’oeil de l’interdit! l’oeil du voyageur ! Les photographes ambulants ! Tous. Vous. Nous. Les autres.

Read More about “Le photographe d’autrefois”

La vie naturelle

L’incompréhension naturelle de la vie

Nous sommes sans doute devenus trop intelligents, trop savants, et nous ne comprenons plus la vie. Nous la tuons autour de nous pour des profits ou des commodités immédiates; nous tuons aussi la nôtre et menaçons celle de nos descendants pour les mêmes motifs. il faudrait croire alors que nos grands-mères étaient moins intelligentes que nous et qu’elles avaient, elles, une compréhension naturelle de la vie.

Manger sain, vivre bien !…

Read More about “La vie naturelle”

 

La chasse en Algérie, autrefois

 

L’Algérie bénéficie d’un atout majeur :
la richesse cynégétique liée à des conditions naturelles extrêmement favorables.
L’Algérie où le gibier est abondant, se devait de mettre ce noble sport à la disposition des touristes.
gazelleLes chasseurs pourront ainsi se livrer à leur distraction favorite dans des sites aussi prestigieux que les montagnes de Kabylie, les Hauts Plateaux ou les confins du Sahara.
Des zones de chasse nombreuses et pratiquement vierges sont pré-destinées. notamment pour le produit Chasse au sanglier.
Très peu chassé collectivement, ce type de gibier exclusivement sauvage prolifère sans cesse et de façon impressionnante.

 

Les chasses touristiques

Les chasses touristiques sont oganisées par groupe de 4 personnes minimum à 12 personnes maximum, aussi bien pour le perdreau que pour les battues de sangliers. La chasse au sanglier L’ONAT a conçu dans ce cadre un programme type de chasse au sanglier, retenant des régions ou ce type de gibier est le plus répandu et ou les conditions d’organisation des battues et de séjours sont les mieux réunies.

La chasse à la caille

La chassse à la caille ne dure qu’un mois environ et se pratique après les moissons, dans les chaumes ; elle se pratique soit en battue, soit avec un chien d’arrêt.

La chasse à la gazelle

La chasse à la gazelle au mouflon, au cerf, est suspendue.

Des chasses au faucon

Des chasses au faucon peuvent être organisées sur commande pour les lièvres, outardes, dans le sud, à partir de Djelfa, Laghouat et ses environs.

La pêche sous marine

La pêche sous marine retenant des sites balnéaires reconnus pour leur beauté et leur richesse sous marine. Une pêche sportive et récréative dans le respect des protections et de la conservation de la faune, de la flore marine.

Les Régions où l’on trouve du Gibier

 

GENRE DE GIBIER
Distance d’Alger
LA REGION
Aquatiques et Sangliers
700 km
La Calle
Aquatiques et Sangliers
600 km
Annaba (Bone)
Lièvres, perdreaux et sangliers
440 km
Constantine
Lièvres, perdreaux et cailles
130 km
Bouira
Lièvres, perdreaux, sangl. et aquat.
240 km
El-Asnam (Orléansville)
Lièvres, perdreaux et sangliers
130 km
El-Khemis
Lièvres, perdreaux, sangliers, gangas, cailles
300 km
Tiaret
Lièvres, perdreaux et sangliers
425 km
Mascara
Lièvres, perdreaux et sangliers
400 km
Sidi-Bel-Abbès
Lièvres, perdreaux et sangliers
450 km
Tlemcen
Lièvres, perdreaux et aquatiques
435 km
Oran
Lièvres, perdreaux et sangliers
375 km
Frenda
Lièvres, perdreaux
500 km
Saïda
Perdreaux et outardes
400 km
Laghouat
Lièvres, perdreaux, Calandres, alouettes et ortolans
300 km
Djelfa
Lièvres, perdreaux, Calandres, alouettes et ortolans
250 km
Bou-Saada

 

Les Périodes de Chasse

 

La chasse en algérie est autorisée sur l’ensemble du territoire national à certaines périodes :

  • La chasse au sanglier du 17 septembre au 31 décembre, les vendredi, jeudi et jours de fêtes légales.
  • La chasse à la caille de chaumes, à la tourterelle et à la palombe du 7 septembre au 31 décembre.
  • La chasse au gibier sédentaire, autorisée les vendredi, lundi et jours de fêtes légales : perdrix du 17 septembre au 31 décembre de chaque année, Lièvres du 17 septembre au 31 décembre de chaque année.
  • La chasse au gibier d’eau, autorisée du 31 décembre au 25 mars, les vendredi, mercredi et jours de fêtes légales.

 

Les Lieux de Chasse

  • SANGLIERS :Sétif, Constantine, Skikda, Collo, Jijel (Djidjelli), Bordj Bou Arreridj, Bejaïa (Bougie), Tizi-Ouzou, Bouira, Batna, Alger, Oran, Sidi-Bel-Abbès, Saïda, Télagh, Tlemcen, Tiaret, Mascara, Djelfa, Médéa, Sour-El-Ghozlane, Annaba (Bone), Bouchegouf, El-Kala, Tébessa, Souk-Ahras.
  • LIEVRES :Sétif, Constantine, Skikda, Collo, Jijel (Djidjelli), Bordj Bou Arreridj, Béjaïa (Bougie), Tizi-Ouzou, Bouira, Alger, Oran, Sidi-Bel-Abbès, Saïda, Télagh, Tlemcen, Tiaret, Mascara, Djelfa, Médéa, Sour-El-Ghozlane, Annaba (Bone, Bouchegouf, El-Kala, Tébessa, Souk-Ahras.
  • LAPINS :Skikda, Collo, Jijel (Djidjelli), Tizi-Ouzou, Bouira, Batna, Alger, Oran, Sidi-Bel-Abbès, Télagh, Tlemcen, Médéa, Tiaret, Mascara, Annaba (Bone).
  • PERDRIX ROUGES :Sétif, Constantine, Skikda, Jijel (Djidjelli), Bordj-Bou-Arreridj, Béjaïa (Bougie), Tizi-Ouzou, Bouira, Oran, Sidi-Bel-Abbès, Saïda, Télagh, Tlemcen, Médéa, Sour-El-Ghozlane, Annaba (Bone), Bouchegouf, El-Kala.
  • PERDRIX :Alger, Tiaret, Mascara, Djelfa, Souk-Ahras, Laghouat.
  • TOURTERELLES :Skikda.
  • CANARDS :Oran, Saïda, Télagh, Tiaret, Mascara, Souk-Ahras.
  • PALOMBES :Batna, Sidi-Bel-Abbès.
  • AQUATIQUES :Annaba (Bone), El-Kala.
  • OUTARDES :Laghaouat.

 

Oeuvres commentées

Eugène Fromentin : Chasse au faucon en Algérie
Si Eugène Fromentin poursuit dès 1846 la tradition initiée par Eugène Delacroix des voyages en Orient, pour lui la découverte de cet ailleurs passe par l’Algérie, où il se rend à plusieurs reprises. Fasciné par ce qu’il y découvre, il en rapporte non seulement des récits de voyages, Un été dans le Sahara en 1856 et deux ans plus tard Une année dans le Sahel, mais également de très beaux morceaux de peinture … [musee-orsay.fr]

La chasse en Algérie, autrefois …
Aller plus loin !
Souscrivez à nos flux RSS
Pourquoi pas (
Recently Updated Pages