Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace
Recherche

La vie naturelle

L’incompréhension naturelle de la vie

Nous sommes sans doute devenus trop intelligents, trop savants, et nous ne comprenons plus la vie. Nous la tuons autour de nous pour des profits ou des commodités immédiates; nous tuons aussi la nôtre et menaçons celle de nos descendants pour les mêmes motifs. il faudrait croire alors que nos grands-mères étaient moins intelligentes que nous et qu’elles avaient, elles, une compréhension naturelle de la vie.

Manger sain, vivre bien !…

Read More about “La vie naturelle”

Le photographe d’autrefois

Il était une fois, le photographe ambulant

le photographe

Les photographes ambulants ! Ils ne sont plus là, ces icônes culturelles citadines ! En silence, ils se sont retirés de la cité, sans deuil ! Jadis, ils étaient l’ombre des villes et l’arc des places publiques. Les fixateurs du beau temps ! Les dessinateurs de grands sourires. Les témoins des amours et des amoureux fuyant l’oeil de l’interdit! l’oeil du voyageur ! Les photographes ambulants ! Tous. Vous. Nous. Les autres.

Read More about “Le photographe d’autrefois”

Les Artisants algériens

L’Artisanat algérien n’est pas seulement un métier, il est inhérent aux modes de la vie même de la population. Il se manifeste par la production d’objets exécutés et décorés à la main. Il provient de l’héritage de techniques artisanales, de motifs de décoration originaux, de gammes de coloris, qui se sont maintenus depuis les époques les plus lointaines. Il possède une originalité propre. C’est un art précieux qui s’exprime par la poterie, la céramique, la sculpture, la dentelle, la broderie, la dinanderie, la maroquinerie et surtout le tissage.

 

LES ARTISANS ALGERIENS

Les artisans algériens offrent aux acheteurs, aux connaisseurs et aux collectionneurs une gamme de productions toutes importantes, telles que :

Tapis à points noués de Tébessa, Guelma, Annaba (Bone), Skikda (Philippeville), des Nemencha et du Hodna, du Guergour, de Laghouat, Biskra, El-Oued, du M’Zab, Cherchell, de Sour-El-Ghozlane, Mascara, Tlemcen, Djebel Amour.

Tellis des Aurès, tissés en poil de chèvre et laine, décorés de simples bandes transversales ou somptueusement parés de motifs losangiques en points multicolores, « Dragga » ou tapis tissés faits autour des Babors, servant de séparation à l’intérieur des Khaimas, étonnantes compositions issues de la conjonction des décors traditionnels berbères et des apports d’Orient.

Vanneries du Touat (Ouest Saharien), du Hoggar, de Kabylie, délicates dans leurs gammes de verts et jaunes.Vannerie blanche de Dellys, colorée d’Oued Rhiou. La Vannerie fine de raphia dont la décoration est souvent empruntée aux motifs relevés sur les poteries.

La Spaterie de fibre de palmier nain ou d’alfa naturel ou teint à la garance. Poteries modelées, dont la décoration surgit du fond des âges, la technique, la forme, le décor sont identiques à ceux extraits des dolmens, reliques vivantes des premières civilisations, poteries dont les plus modestes sont susceptibles d’être exposées dans les vitrines de collectionneurs.

Lampes à huile de Kabylie et des Aurès venues de Rome et de Carthage

Les Bijoux

Pour les bijoux (Kabylie, Aurès, Sud Algérois, Ghardaïa, Tamanrasset), des techniques multiples sont à la disposition des artisans. En grande Kabylie, notamment, par dizaines et jusque dans les moindres villages, les bijoutiers produisent les bijoux faits de plans d’argent, cloisonnés de fils ou filigranes, sertis de corail ou émaillés dans les nuances bleu foncé, vert et jaune, dont les principaux sont les bracelets de bras ou de chevilles, les boîtes d’allumettes, bagues, colliers, broches, fibules, croix du Sud, etc…

La Broderie

La broderie à fil compté sur tissu, où les Arabesques se déroulent dans un mouvement sans fin, des volutes entrelacées de fleurs en constituent la décoration.

Les Dentelles

Les dentelles délicates, finement travaillées, à l’aiguille, qu’on rencontre principalement à Alger, Miliana, Cherchell, Skikda (Philippeville) et ailleurs.

La dinanderie

La dinanderie d’Alger, de Constantine, de Tlemcen, de Ghardaïa, avec, en particulier, ces plateaux artistement ouvragés, aux ciselures délicates, ou rehaussés de filigrane d’argent incrusté.

La ferronnerie, la céramique et l’ébénisterie occupent une place non négligeable dans cette diversité d’objets tous exécutés à la main. Ces divers articles et bien d’autres sont toujours produits et vendus chez les commercants spécialisés ou à la Société Nationale de l’artisanat traditionnel dont le siège se trouve au Boulevard Front-de-Mer à Bab-El-Oued – Alger.

Suite… En cours

Bijoux du Sud algerien

bijoux sud

Artisanat algérien
Recherche
Allez plus loin
Souscrivez à nos flux
Pour aller plus loin