Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

La Diététique – Attention au concombre : Quelles précautions prendre ?

↪ Quelles précautions prendre?

bacterie tueuse, précautions à prendre

Bien se laver les mains est encore le plus sûr moyen de se prémunbir de la bactérie tueuse.Thomas Brégardis

↪ La flambée de cas de diarrhées sanglantes partie d’Allemagne s’étend en Europe:
☛ quelle est la bactérie en cause ?
☛ comment se traduit la maladie ?
☛ comment se transmet-elle à l’homme ?
☛ quelles précautions prendre ?

↪ Quelle est la bactérie responsable de ces intoxications alimentaires ?

L’épidémie qui sévit actuellement en Allemagne est due à une infection à Escherichia coli (E. coli, aussi appelée colibacille) entéro-hémorragique (EHEC) d’un type très rare (E. coli O104 : H4), productrice de shiga-toxines (ou vérotoxines) et pouvant provoquer des hémorragies intestinales.

↪ Quelle est la source de l’épidémie ?

A ce stade, la source de la contamination n’a pas été formellement identifiée. Les investigations se poursuivent (analyses microbiologiques, enquêtes de traçabilité des aliments suspectés…).

Les autorités de Hambourg, épicentre de la contamination, avaient indiqué dans un premier temps que les concombres espagnols étaient la cause possible de l’épidémie. Mais toutes les analyses réalisées jusqu’à présent, en Allemagne, en Espagne et en Italie, semblent les mettre hors de cause.

↪ Comment se traduit la maladie ?

Elle se traduit par des diarrhées banales ou sanglantes dans les cas les plus graves, des maux de tête et de vives douleurs abdominales.

Sa complication la plus grave, parfois mortelle, est le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Il peut évoluer vers une anémie hémolytique (destruction des globules rouges), une thrombopénie (baisse des plaquettes) et une insuffisance rénale aiguë.

↪ Comment se transmet-elle à l’homme ?

Le réservoir principal de ces bactéries est le tube digestif des ruminants.

L’homme se contamine principalement par la consommation d’aliments contaminés. Les principaux aliments à risque sont les produits carnés consommés crus ou insuffisamment cuits (viande hachée par exemple), le lait cru ou les produits laitiers au lait cru, et les végétaux consommés crus (salades et légumes par exemple).

La bactérie peut se propager par « contact direct » avec une personne infectée, via des matières fécales.

La transmission à l’homme peut enfin se faire par contact direct avec des animaux contaminés ou avec l’environnement contaminé par leurs excréments.

↪ Quel est le délai d’incubation ?

L’incubation est de 7 à 15 jours après consommation d’aliments contaminés ou contacts avec des animaux contaminés.

↪ Quelles précautions faut-il prendre ?

☼ Il convient de respecter les règles d’hygiène usuelles :
lavage des mains avant de préparer les repas, avant de passer à table et après avoir été aux toilettes.

☼ Nettoyage soigneux des fruits et légumes et épluchage ou cuisson.

☼ Nettoyage des couverts et ustensiles de cuisine ayant servi à éplucher les fruits et légumes.

☼ Nettoyage des plats et surfaces (dont les réfrigérateurs) ayant été en contact avec les aliments.

En Allemagne, l’Institut Robert Koch, chargé de la veille sanitaire, a maintenu ses recommandations contre la consommation de tomates, concombres et salades crues.

↪ Combien de personnes touchées ?

Quelque 2000 personnes ont développé la maladie en Allemagne (dont quelque 470 SHU), mais des cas ont été signalés ailleurs en Europe et jusqu’aux Etats-Unis, chez des patients apparemment tous liés à l’Allemagne.

Le bilan total de l’épidémie était jeudi en milieu de journée de 18 morts (17 en Allemagne et un en Suède).

[via] Reuters, 20minutes.fr

Santé - Bactérie tueuse : Tests négatifs sur les graines germées
La Diététique - Les nutriments - Groupes d'Aliments : Les oeufs

Articles les plus consultés

Comments

comments