Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

Le Ramadhan : Un évènement très spécial en Algérie

Le mois sacré du Ramadhan,
un évènement spécial pour la famille algérienne

Table garnie (cliquez pour agrandir)
La particularité de ce mois sacré du Ramadhan, ne réside pas seulement dans son aspect cultuel, mais aussi traditionnel. Une place, que lui accorde tous les membres de la famille, grands et petits. au ramadhan, tout y est pour honorer le mois de piété. Cette importance est chaque année renouvelée par la ménagère qui veille au grain pour que ce mois se passe dans les règles de l’art.

Ainsi, les préparatifs pour le mois sacré vont bon train. la femme algérienne se prépare donc, pour ce grand événement et ne laisse rien au hasard, en prenant toujours les devants pour être à la hauteur. Au mois du ramadhan, les ménagères se lancent dans une course contre la montre pour se doter de tout ce qu’il faut pour la circonstance. Une bonne ambiance et un cadre agréable et convivial sont indispensables.

Ce n’est pas étonnant aujourd’hui, que la gent féminine se procure tous les ingrédients nécessaires pour que le ramadhan se déroule sous les meilleurs auspices. Et la vaisselle et les ustensiles de cuisine font partie des mœurs de l’algérienne. Cette dernière, en effet, s’adonne à cœur joie à des achats de vaisselle, casseroles et autres pièces de cuisine. Ce commerce, à quelques encablures du ramadhan, est très prisé par les consommatrices. C’est le rush sur les derniers cris, en termes d’ustensiles de cuisine, au niveau des marchés populaires et des magasins spécialisés dans ce créneau.

Il faut dire que les marchands ambulants ont aussi investi dans le commerce de la vaisselle, en prévision du mois sacré. La cuisine, disent certains, est le royaume des femmes et ce dicton est confirmé par la grande affluence de celles-ci sur ces espaces qui regorgent d’articles, répondant aux goûts et aux bourses de chacune d’entre-elles. Faire un saut à ces commerces est ainsi devenu pour de nombreuses femmes, un geste machinal, voire, un réflexe. Un budget est ainsi consacré par la ménagère à l’aspect « vaisselle ». Concevoir aujourd’hui, un ramadhan sans ce petit « plus » relève de l’inimaginable pour beaucoup de femmes qui ne sont pas prêtes à renoncer à une tradition, transmise de générations en générations.

Ramadhan en Algérie : Les restos de la Rahma=chaleur familiale
Ramadhan 2019-1440 : Plus que deux semaines du mois sacré

Articles les plus consultés

Votre alimentation est importante !…
Cultures et Traditions perdus
Recherche

bannieres

Le méchoui algérien: un mouton rôti sur les braises d’un feu de bois

Le méchoui vient du mot arabe maghrébin « ch’wa »
qui signifie rôtir

Le méchoui est une spécialité algérienne originaire des hauts plateaux, du Moyen Atlas et de l’Atlas saharien. Les nomades qui y transhument, en plus de leur troupeau principal – souvent évalué à plusieurs milliers de moutons – élèvent un petit nombre d’agneaux mâles spécifiquement pour le méchoui, les nourrissant de « chih », une espèce d’armoise sauvage qui donne à l’agneau un parfum très délicat.

Read More about “Le méchoui algérien: un mouton rôti sur les braises d’un feu de bois”

Le photographe d’autrefois

Il était une fois, le photographe ambulant

le photographe

Les photographes ambulants ! Ils ne sont plus là, ces icônes culturelles citadines ! En silence, ils se sont retirés de la cité, sans deuil ! Jadis, ils étaient l’ombre des villes et l’arc des places publiques. Les fixateurs du beau temps ! Les dessinateurs de grands sourires. Les témoins des amours et des amoureux fuyant l’oeil de l’interdit! l’oeil du voyageur ! Les photographes ambulants ! Tous. Vous. Nous. Les autres.

Read More about “Le photographe d’autrefois”

La vie naturelle

L’incompréhension naturelle de la vie

Nous sommes sans doute devenus trop intelligents, trop savants, et nous ne comprenons plus la vie. Nous la tuons autour de nous pour des profits ou des commodités immédiates; nous tuons aussi la nôtre et menaçons celle de nos descendants pour les mêmes motifs. il faudrait croire alors que nos grands-mères étaient moins intelligentes que nous et qu’elles avaient, elles, une compréhension naturelle de la vie.

Manger sain, vivre bien !…

Read More about “La vie naturelle”