Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

La célébration de l’Aïd El Kebir 1440-2019

 

La date de célébration de l’Aïd-el-Kebir

La date de célébration de l’Aïd-el-Kebir, varie d’une région à une autre, selon le moment où la pleine lune est observée. Pour l’année 2019/1440, le jour de l’Aïd- el-Adha (10 Dhou Al Hijja 1440 de l’hégire) est prévu pour le 11 août 2019 à plus ou moins un jour.

Aïd-el-Kébir ou Aïd-el-Adha

Aïd-el-Kébir ou Aïd-el-Adha, fête du sacrifice, est la plus importante du calendrier musulman. Appelée aussi la « Fête du Sacrifice », elle marque la fin du pèlerinage (Al Hajj) et a lieu chaque année le 10 du mois de Dhou Al Hijja, qui est le dernier mois du calendrier musulman.

 

C’est une fête de partage et de fraternité entre musulmans. Une occasion de joie où les musulmans portent leurs plus beaux habits et sacrifient le plus souvent un mouton. Cette fête, qui est plus qu’un simple événement religieux, est l’occasion aussi pour rencontrer la famille et les proches, elle est aussi synonyme de solidarité, de partage et de générosité envers les pauvres et les nécessiteux. Comme chaque année, des mesures sont prises pour accompagner le rituel de l’abattage.

L’abattage d’animaux

➜ L’abattage d’animaux se fait dans les abattoirs sur réservation ou en dehors.

➜ Il appartient aux personnes souhaitant faire abattre un animal à cette occasion de l’acheter auprès des éleveurs de moutons, auxquels sont dédiés des points de vente, constituant un réseau de commercialisation, notamment dans les grandes villes.

➜ Un approvisionnement en carcasses de moutons est aussi possible auprès des boucheries.

➜ Pour renforcer le contrôle du déplacement, de la vente et de l’abattage du bétail, et garantir le bien-être du consommateur en prévision de l’Aïd-el-Adha, pas moins de 2.000 vétérinaires publics et 9.000 autres privés ont été mobilisés.

Il est prévu, par ailleurs, de mettre en place, au profit de la filière cameline, un plan d’action vétérinaire et un système «efficace» d’approvisionnement en aliment, notamment en orge. Ces mesures de sécurité sanitaire sont également prises concernant le contrôle des produits alimentaires vétérinaires et la viande rouge, surtout à la source, c’est-à-dire auprès des éleveurs d’ovin et de caprins.

Ces mesures ne concernent pas seulement le contrôle qualité des bêtes mises en vente, mais permettent aussi l’enregistrement des éleveurs et l’identification des ovins et des caprins afin d’assurer la traçabilité des animaux en cas de besoin. Le contrôle sera renforcé à l’approche de l’Aïd-el-Adha, avec la participation des différentes parties prenantes.

IMPORTANT

LA CHAÎNE DE FROID
Ces mesures concernent tout autant le respect de la chaîne de froid, tant les viandes doivent être conservées au frais après deux ou trois heures de l’abattage afin d’éviter la propagation rapide des bactéries, puisque les températures seront très élevées au mois d’août. Les contrôles vétérinaires garantiront la qualité des moutons et donneront des précisions sur leur état de santé.

Le plan d’action Aïd-el-Adha cible à la fois les éleveurs et les consommateurs. S’agissant de l’offre, certains éleveurs estiment qu’elle est satisfaisante et permet de couvrir largement la demande qui est presque la même que l’année dernière, à la faveur d’une année agricole acceptable. Le cheptel national, dont l’effectif ovin est estimé à plus de 28 millions de têtes, bovin à plus de 2 millions de têtes et caprin à 5 millions de têtes, bénéficie d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics qui déploient « tous les efforts nécessaires à même d’améliorer et de développer la filière viande rouge ».

Ces efforts vont dans l’ordre d’augmenter l’offre par rapport à la demande, et de mettre à la disposition du consommateur divers choix, ce qui va certainement se répercuter sur les prix.

Le Ramadhan : Un évènement très spécial en Algérie
Votre alimentation est importante !…
Recherche

La vie naturelle

L’incompréhension naturelle de la vie

Nous sommes sans doute devenus trop intelligents, trop savants, et nous ne comprenons plus la vie. Nous la tuons autour de nous pour des profits ou des commodités immédiates; nous tuons aussi la nôtre et menaçons celle de nos descendants pour les mêmes motifs. il faudrait croire alors que nos grands-mères étaient moins intelligentes que nous et qu’elles avaient, elles, une compréhension naturelle de la vie.

Manger sain, vivre bien !…

Read More about “La vie naturelle”

Le photographe d’autrefois

Il était une fois, le photographe ambulant

le photographe

Les photographes ambulants ! Ils ne sont plus là, ces icônes culturelles citadines ! En silence, ils se sont retirés de la cité, sans deuil ! Jadis, ils étaient l’ombre des villes et l’arc des places publiques. Les fixateurs du beau temps ! Les dessinateurs de grands sourires. Les témoins des amours et des amoureux fuyant l’oeil de l’interdit! l’oeil du voyageur ! Les photographes ambulants ! Tous. Vous. Nous. Les autres.

Read More about “Le photographe d’autrefois”