Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

Les remèdes d’antan – l’Ail [ suite ] : Soignez-vous à l’ail

Soignez-vous à l’ail

gousses et-tête ail

Les vertus de l’ail (et de l’oignon)

Non content d’être un condiment de premier choix, légitimement apprécié pour cette raison par les gastronomes, l’ail possède également de nombreuses propriété médicinales que vous découvrirez au fur et à mesure à la rubrique –LA SANTE AUTREFOIS

Un rappel des principaux avantages de ce fantastique condiment. Il s’impose ainsi comme :

  • Un excellent désinfectant,
  • un antibiotique non négligeable en matière intestinale,
  • un excellent hypotenseur,
  • un auxiliaire intéressant dans la lutte contre l’artériosclérose.

Sa composition moyenne
l’analyse d’un bulbe d’ail sec, fait apparaître les différentes substances et autres éléments nutritifs suivants (valeurs moyennes pour 100 grammes) :

  • Eau : 59 à 64 grammes,
  • protides : 0,5 à 1 gramme,
  • lipides : 0,1 gramme,
  • glucides : 3 grammes,
  • fibres : 0,14 gramme.

A cela, il convient d’ajouter :

  • des vitamines (A,B,C,E et PP principalement),
  • des oligo-éléments (assez grande richesse en calcium, iode, manganèse et phosphore, traces de fer et de zinc),
  • de l’allicine (d’où les fameux relents générés par toute ingestion d’ail),
  • différentes substances annexes qui n’ont pas lieu d’être étudiées ici.

Prochain article :
Les propriétés de l’ail

Les remèdes d'antan - l'Ail [ suite ] Les propriétés de l'ail
Les remèdes d'antan - l'Ail [ suite ] : Utilisations médicinales

Articles les plus consultés