Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

Les remèdes d’antan – l’Ail : Bactérienne, Fongique, Parasitaire, Protozoaire, Virale

Les réactions chimiques de l’ail

Ail

l’ail contient des composés de soufre très instables et très réactifs. Quand on coupe en deux (ou écrase) une gousse d’ail, ces composés se trouvent exposés à l’oxygène dans l’air. Ils commencent aussitôt à changer. Une série de réactions chimiques s’ensuit alors, produisant une longue chaîne de nouvelles substances chimiques très intéressantes.

L’ail est capable de tuer 23 différentes sortes de bactéries. Y compris la salmonelle, la forme la plus courante d’intoxication alimentaire associée au poulet. Il s’agit aussi contre le staphylocoque, une cause fréquente de maux de gorge et d’infection contractées dans les hôpitaux. Il a été démontré que l’ail est un agent anti-viral efficace. La plupart des docteurs ne prescrivent pas d’antibiotiques pour les rhumes et les maux de gorge.

Certains nombre de composés de l’ail contenant du souffre et étant efficace contre le virus de l’herpès de la grippe et du rhume. Ces composés instables de soufre en se mélangeant à l’ai produisent aussitôt des vapeurs à l’odeur de soufre. Ces composés volatiles donnent à l’ail son arôme merveilleux, et très problablement son pouvoir guérisseur.
Prochain article :
Comment il fonctionne

Les remèdes d'antan - l'Ail [ suite ] : Comment il fonctionne ?
Les remèdes d’antan – l’Ail, Un médicament puissant contre tout ce qui vous tourmente

Articles les plus consultés

Comments

comments