Un merveilleux voyage dans le temps et l'espace

Le comédien de la télévision et la radio, Kaci Tizi Ouzou est décédé

Le comédien Hamid Lourari, plus connu sous le nom de
Kaci Tizi ouzou, s’est éteint

Kaci Tizi-Ouzou - Honoré en Mars 2013

Le célèbre et grand comédien Hamid Lourari (Kaci Tizi Ouzou), est décédé hier en début de soirée à Alger, à l’âge de 83 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (Onda).

Né en 1931 à Béni Ourtilane (Sétif), Hamid Lourari, s’est éteint à l’hôpital de Birtraria. Il a marqué le paysage culturel algérien par ses sketchs satiriques à la télévision et à la radio, ou sur les planches du théâtre, en duo avec Ahmed Kadri, alias « Krikeche ». Il compte parmi les plus grandes figures de l’audiovisuel. Il a réussi à s’imposer sans difficulté au monde de la comédie. Il a, à son actif plusieurs productions, pour la plupart des succès. On retiendra quand même ses « fameux » duos avec Ouardia où encore Salah Sadaoui.

Dès son jeune âge, il fréquenta le milieu artistique. En 1946, il rejoint une troupe théâtrale avec laquelle il fera son baptême de feu dans le théâtre, il n’avait alors que 15 ans. La troupe est celle de Rédha Bey, dont le directeur n’est autre que Mahboub Stemboli.

En 1956, Kaci Tizi-Ouzou sent que sa fougue est au sommet, il décide de tenter sa chance en France, ou il fera plusieurs petits boulots avant de trouver sa voie, exercer son talent d’humoriste. Son amour pour le théâtre, le pousse même à accepter le poste de directeur artistique dans une prison française ou il organise plusieurs spectacles à quelque 3500 détenus.

Dikra oua dahka- Kaci Tizi Ouzou

À l’indépendance, il intégra la radio nationale chaine deux, « Nuba izehwaniyen » fut sa première émission avec Mohamed Hilmi. C’est lui même qui s’est donné le patronyme de < Kaci Tizi-Ouzou > pour son attachement pour cette région d’Algérie.

Nos condoléances les plus sincères à sa famille et à tous ses proches. (algerieautrefois.com

Kaci Tizi Ouzou 1931 – 2014 [ Honoré en Mars 2013 ]

Fatiha Berber, la comédienne algérienne est décédée à l'âge de 70 ans
Un patrimoine perdu: Le Haïk ce symbole de la féminité et de la pudeur et la chéchia

Articles les plus consultés

Comments

comments